L’intervalle (présent continu)

Installation, 2019
Vidéo d’un filet d’eau se déversant dans un récipient, projetée en boucle sur un bol en savon.

L’intervalle (présent continu), 2019, dimensions variables, vidéo, son, 1’30, projetée en boucle, savon.

Vidéo, forme, et matériau concilient ici des paradoxes physiques et temporels : un bol en savon se trouve rempli de l’eau immatérielle issue d’une vidéo, qui se déverse, à l’infini, en son sein.
Le potentiel de désintégration, de disparition de la forme que la situation suggère ne se réalise jamais. Ainsi, comme constamment “sur le point de”, l’objet est plongé dans un état d’immédiateté, réceptacle d’un présent sans cesse recommencé.